Velocidade Online

Mundial - Sport Protótipos

MUNDIAL - SPORT PROTOTIPOS - ELMS EM PORTIMÃO

Sábado, 09 Novembro 2019 14:42 | Actualizado em Segunda, 13 Janeiro 2020 07:18

Michelin Le Mans Cup : La progression aux rendez-vous de Cool Racing

bd LMC 20191025- SA78988


LMC - Round 6 - Portimao


L’équipe Cool Racing engageait trois LMP3 sur la saison 2019 de la Michelin Le Mans Cup pour les pilotes Nicolas Rondet (FRA) et John Schauerman (USA) sur la Ligier JPS3 #4, Victor Blugeon (FRA) et Maurice Smith (USA) sur la #74 et Philippe Cimadomo (FRA) et Romain Carton (FRA) sur la #96.

La finale de Portimão sous un ciel nuageux et sur piste sèche, était ponctuée de plusieurs Full Course Yellow et voyait la Norma#3 de DKR Engineering et ses pilotes couronnées pour la troisième année consécutive.

Dans le clan de Cool Racing, deux voitures étaient au rendez-vous portugais, la #4 et la #74.

Lors de la première séance d'essais libres Nicolas Rondet au volant de la #4 était victime de multiples crevaisons, le duo complété par John Schauerman n'a pas pu couvrir plus de dix tours. Victor Blugeon sur la #74 réalisait de très belles performances signant le 5e temps à 5 dixièmes du plus rapide, Maurice Smith parvenait à engranger une dizaine de tours malgré le fait qu'il ait été malade. La séance a été interrompue à 20 minutes de la fin à cause de réparations effectuées sur la piste.

Durant la deuxième séance libre, Victor Blugeon signait le 7è temps de la #74, pendant que la #4 terminait 12e. En qualification, John Schauerman plaçait la #4 sur la 6e ligne de la grille de départ, Maurice Smith toujours malade, obtenait la 8e ligne pour la #74.

Le PORTIMÃO ROUND sera un peu compliqué pour l'équipe Cool Racing. La #74 de Maurice et Victor sera victime d'un problème d'embrayage, pendant que la #4 terminera à la 16e place.

***

Ils ont dit :

PATRICK COOLRACING

Patrick Barbier (FRA) - Team Principal

« Cette dernière course a été un peu frustrante car nous abandonnons avec la #74 de Maurice Smith et Victor Blugeon, et terminons 16e LMP3 avec la #4 de John Schauerman et Nicolas Rondet. Nous avions pourtant une bonne voiture et du potentiel avec des équipages performants. Malgré le fait qu’il soit malade depuis le début du week-end, Maurice Smith nous a offert de belles performances même s'il a écopé d'un Drive Through pour avoir doublé sous FCY. Victor Blugeon a maintenu un très bon rythme en début de course, signant des temps proches des plus rapides. Malheureusement, il est parti en tête-à-queue suite à une petite erreur et a voulu revenir un peu trop fort. L’embrayage en a souffert et nous avons été contraints à l’abandon. Nous savons que c’est un point sensible sur les LMP3. Je pense que c’était la plus belle performance de cette voiture cette saison, c’est pour ça que c’est frustrant. Nous aurions bien aimé terminer sur une plus jolie note.
Sur la #4, nous avons été victime d'une touchette qui nous a obligé à changer le bloc avant. Ensuite John s’est arrêté plus tôt que prévu, ce qui a chamboulé notre plan de marche et nous y avons perdu de précieuses secondes. Nicolas Rondet a ensuite fait ce qu'il pouvait pour remonter dans le classement, mais il ne pouvait pas faire mieux.»

Retour sur la saison 2019 Michelin Le Mans Cup

Nous sommes globalement satisfaits de nos performances sur la #4. Nous sommes parvenus à mettre beaucoup de choses en place au fur et à mesure des courses, et notre organisation, donc nos performances se sont améliorées à chaque rendez-vous. Notre objectif au sein du team Cool Racing est d’aider au mieux les gentlemen driver à apprendre en LMP3 et John par exemple a gagné quatre secondes entre ses performances de 2018 et celles de cette année. Cela veut bien dire que nous lui avons apporté ce qu’il cherchait : la progression. C’est notre leitmotiv : nous voulons le plaisir et l’apprentissage constructif pour nos gentlemen. C’est satisfaisant pour tout le monde de les voir progresser de la sorte.

Sur la #74, nous savons qu’il y a un bon potentiel, mais malheureusement la performance n’a jamais été traduite en résultats purs et durs, pourtant la compétence est là.

Concernant la #96, nous ne sommes pas parvenus à mettre toutes les bonnes cartes en place au bon moment pour faire progresser Romain Carton comme il le souhaitait. Il faut un mental aiguisé pour faire de la compétition, et toutes les conditions n'étaient pas réunies pour performer correctement.

Nous avons une bonne équipe qui a assuré la préparation des voitures, elles ont été fiables, nous n’avons peu de problème mécanique. Nos clients semblent heureux de leur expérience avec Cool Racing cette année, c’est ce qui importe.

bd LMC 20191025- SA78625

Nicolas Rondet (FRA) - Ligier JSP3 #4

«Ça a été difficile ce dimanche à Portimão pour John. Peut-être a- t-il mangé quelque chose d'indigeste... Il faudra essayer de comprendre pourquoi il s'est senti mal dans la voiture après quelques tours. C'est dommage, car il avait bien commencé. Mais étant donné qu'il a dû s'arrêter avant le changement de pilote prévu, nous sommes tombés en fin de classement et il n'y avait franchement pas moyen de remonter en si peu de temps. Alors nous avons décidé d'en profiter et je me suis vraiment fait plaisir. J'ai évidemment laissé passer Dino (Lunardi Motorsport 98) quand il est arrivé derrière moi. Je n'avais rien à perdre et lui avait une 4e place à jouer. C'est aussi ça l'esprit de la Michelin Le Mans Cup : Respect entre pilotes, en tous cas en LMP3 (ce n'est pas toujours vrai avec les GT3). Moi je suis content de ma course et de la progression de notre voiture au fil du week-end.
Concernant la saison, qui a été difficile pour moi d'un point de vue personnel, je dois dire que l'équipe Cool Racing a été super. C'est une vraie famille et l'on s'y sent bien, aidé, suivi et choyé. C'est une équipe qui apporte tout son savoir à ses pilotes et c'est vraiment appréciable.»

bd LMC 20191025- SA78395a

John Schauerman (USA) - Ligier JSP3 #4

J’ai pris un bon départ en course mais un accident devant moi impliquant pas mal de voitures a ralenti le peloton. Je remontais sur une Ferrari et d’un coup j’ai été percuté. Les tours suivants se sont bien passés, j’avais un bon rythme mais au bout de 20 minutes je me suis soudain senti vraiment mal dans la voiture. J’ai dû attraper un virus. Dans tous les cas, j’ai tenté de rester en piste le plus longtemps possible, mais j’avais peur de commettre des erreurs. A un moment donné, il m’a vraiment fallu m’arrêter, mais je n’ai pas pu prévenir mon équipe car je n’avais pas de radio. Quand je suis rentré ils ont donc été surpris et bien entendu cela nous a fait perdre du temps. Nico a fait un super travail en essayent de remonter dans les classements, mais je lui avais rendu une voiture en mauvaise position, donc il a fait ce qu’il a pu.

Que retenez-vous de votre saison 2019 ? C'est ma deuxième saison en LMP3 et la première chez Cool Racing. Franchement l'équipe a été super et m'a beaucoup aidé à progresser. Sur chaque course, j'ai gagné entre deux et quatre secondes par rapport à l'année dernière, c'est énorme. La voiture était agréable et fiable, notre ingénieur Maxime a fait un très bon travail. Ils m'ont tous aidé a atteindre mes objectifs. Même si nous terminons au milieu du peloton, j'ai beaucoup appris cette année et fait de gros progrès. J'ai beaucoup apprécié les membres du team et cela a son importance. J'espère que j'aurai la possibilité de continuer à progresser avec eux en 2020.

48970003896 a9f7bc4eca k
bd LMC 20191025-P2188925
***
bd LMC 20191025- SA78435

Victor Blugeon (FRA) - Ligier JSP3 #74

« Nous avions un bon rythme en course. Même si Maurice était malade et avait du mal à respirer dans la voiture, il a assuré et a réussi à offrir de belles performances. Malheureusement il s’est laissé entrainé sous Full Course Yellow et a doublé un concurrent, c’est une petite erreur qui nous a coûté un Drive Through. Quand j'ai pris le volant, j’étais rapide (dans les trois meilleurs chronos en courses) et je me sentais vraiment bien dans la voiture, les pneus commençaient à se dégrader et dans le T1 avec un peu trop de survirage j’ai perdu la voiture. Je suis reparti un peu fort et l’embrayage a été endommagé. Cela nous a contraint à l’abandon, c’est dommage, c’était une belle course.

Je viens de terminer ma deuxième saison en sport auto (ma première expérience en 2018 était en Porsche Carrera Cup France… ) Autant dire que je suis un débutant et encore plus en sport prototype. Par contre j’ai énormément appris ici avec Cool Racing cette année, c’était une immense découverte. Ils m’ont permis de vraiment progresser au niveau du pilotage, c’était très intéressant et très enrichissant.

Et l’année prochaine ? Tout est ouvert, j’aimerai beaucoup continuer en LMP3 car la marge de progression est encore grande et il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin. Mais bien entendu, la course automobile nécessite un budget conséquent, donc on verra ce que j’arrive à rassembler pour 2020.»

48964157983 9e37310cd3 k

Maurice Smith (USA) - Ligier JSP3 #74

«J'ai eu beaucoup de mal à Portimao, car j'étais malade tout le week-end. J'avais de grosses difficultés à respirer quand j'étais dans la voiture. Mais cette saison a vraiment été fantastique. C'est la première fois que je roulais en LMP3, nous avons visité de fabuleux circuits et le team a été extraordinaire. C'est ce team qui fait la différence et qui a fait de mon expérience une aventure exceptionnelle, j'en suis persuadé. J'aimerai bien poursuivre, on verra si je parviens à organiser les choses pour que ce soit possible l'année prochaine.»

bd 20190920- SA71082
bd LMC 20191025-P2177847
***
bd LMC 20191025-P2177751
bd LMC 20191025- SA78876
bd LMC 20191025- SA78652
48969458003 e8490db492 k
***



Facebook
Facebook
Visitas
Visitantes em linha
contador gratuito de visitas Total de visitas
Contacte-nos